entretien nettoyeur vapeur professionnel ou industriel
Entretien nettoyeur vapeur professionnel ou industriel

Entretien nettoyeur vapeur professionnel ou industriel

L’entretien et l’impact de la dureté de l’eau utilisée pour la production vapeur

Entretien nettoyeur vapeur, une opération simple et rapide qui se résume essentiellement par une vidange régulière des chaudières. La fréquence des vidanges doit être planifiée régulièrement est déterminée par la qualité de l’eau utilisée. Pour la production de la vapeur, évacuer le calcaire et tout ce qui n’est pas de l’eau est très important.

Les accumulations de calcites dans la chaudière, provoquent des pannes compliquées comme des fuites, des bouchons, des détériorations. Les entartrages nécessitent un démontage voire un remplacement des éléments abîmés.

Plus la température de l’eau est élevée, plus les minéraux cristallisent pour constituer des amalgames de tartre. Avec une eau dure a partir de 20° TH* il se forme deux fois plus de calcaire avec la même eau à 65° qu’a 55°, et la température de la chaudière d’un nettoyeur vapeur professionnel monte à 180°! autant dire que la qualité de l’eau de la production de vapeur est PRIMORDIALE et doit être la plus douce possible. Idéalement elle doit être comprise entre 3 et 7° TH.

*TH : Titre Hydrotimétrique (minéralisation de l’eau, degré de dureté)

Bien entretenus nos nettoyeurs vapeur resteront performants et efficaces de nombreuses années !

Utiliser un produit anticalcaire séquestrant mélangé avec l’eau de production facilite l’entretien du nettoyeur vapeur entre les vidanges. Le séquestrant maintient en suspension le calcaire sans qu’il puisse s’accrocher à l’intérieur de l’appareil. Ce produit a été testé en usine pour permettre un fonctionnement et un entretien optimisé des chaudières, il ne doit en aucun cas être remplacé par un autre produit non approuvé et non testé. Aucun produit détartrant acide, vinaigre, détergent, décapant ne doit être introduit dans un nettoyeur vapeur KSG France sous peine de détérioration irréversible et d’annulation de toute garantie.

L’utilisation d’une eau douce (<7° TH) permet d’espacer considérablement la fréquence des vidanges car la puissance importante des résistances accélère considérablement le phénomène de calcification. La vidange peut être journalière (ou toutes les 12 heures d’utilisation) en cas d’eau très dure pourra être espacer jusqu’à une fois par mois (ou toutes les 200 heures) !

Le nettoyage ou le remplacement des filtres de réservoirs d’eau ou d’injection est à prévoir une fois par mois en fonction de l’encrassement et du nombre d’heures d’utilisation.

En ce qui concerne les accessoires…

ils sont conçus en matière plastique isolante de la chaleur, des joints toriques assurent l’étanchéité des jonctions entre les différents accessoires, ils s’usent à cause de la température et sont à remplacer lorsque des fuites de vapeur apparaissent. Lors d’utilisations très intensives (plus de 3 heures consécutives), nous conseillons d’intervertir des accessoires chauds avec des accessoires froids.

Les nettoyeurs vapeurs professionnels et industriels KSG France sont munis d’un compteur horaire qui permet de gérer facilement les plannings de maintenance et d’entretien.

Entretien nettoyeur vapeur professionnel ou industriel

Il doit être pour être efficace:

  • Planifié
  • régulier
  • Contrôlé