produire de la vapeur avec chaudiere ou serpentin?
Vapeur sèche: nettoyeur avec une chaudière ou un serpentin?

vapeur sèche - Buse nettoyeur vapeur sèche à jet éventail pour nettoyeur vapeur professionnel et industriel professionnel KSG France

Les technologies pour la production de vapeur sèche: 

La production vapeur sèche avec une chaudière:

c’est la plus fiable et la moins coûteuse pour produire la vapeur sèche et pour faciliter l’entretien des nettoyeurs vapeur .Les interventions SAV sont simples et rapides, le prix des pièces détachées abordables.
Le système à pour avantage de produire une vapeur sèche en continu, globalement homogène à un taux d’humidité de 5 a 7%.
Inconvénient, lorsque le niveau d’eau baisse dans la chaudière, la vapeur devient gazeuse. La remise a niveau de l’eau fait descendre la température, la vapeur qui était très sèche devient alors plus humide.Cela ne constitue pas un inconvénient majeur du fait de la puissance des résistances qui chauffent pour rétablir pression et température.

La technologie de production vapeur sèche avec un Serpentin:

Contrairement aux systèmes de production à chaudière classiques, la production de vapeur sèche par serpentin promet une qualité de vapeur en flux continu, sans perte de pression en sortie de la lance vapeur.
Cette production de vapeur est directement issue du nettoyage haute pression eau chaude. La chauffe de l’eau et donc la température est « bridée en phase vapeur ».
la puissance et le débit sont supérieur mais génèrent une condensation mécanique due a la vitesse du flux. Impossible de nettoyer une installation sensible électriquement.
Les effluents de nettoyage sont plus conséquents et le nettoyage se rapproche plus de la haute pression que de la vapeur sèche.
L’eau circule dans un serpentin de petit diamètre sur une grande longueur. La résistance électrique au contact direct du serpentin chauffe l’eau et la transforme en vapeur en sortie de flexible.

Attention Fragile !

La fragilité du procédé réside dans la calcification de l’eau qui obstrue rapidement le serpentin.
La survenance de la panne est généralement rapide.
La maintenance devient alors extrêmement difficile et très coûteuse. les arrêts de production fréquents onéreux.
Cette technique est pour l’instant peu aboutie et reste encore marginale et déconseillée pour les applications industrielles intensives.